Loïc Wibaux

Le Cerf

Atelier des enfants du mercredi à14h00 à Mariton

Ce film rassemble des dessins au fusain sur papier grand format. L’exercice sur deux ou trois séances commençait par l’observation sur photos du mouvement du cerf, et par un croquis du cerf sur carnet comme le faisaient autrefois les peintres animaliers ou les dessinateurs naturalistes. Il fallait ensuite le représenter bondissant dans la forêt tout en appliquant les règles de la perspective : recouvrement et superposition des objets, taille et hauteurs, contrastes relatifs à la profondeur. Enfin il fallait encore suggérer l’apparition et la disparition du cerf dans le lointain…

La Forêt

Atelier des ados du mercredi à 16 h30 à Mariton

Ce film d’animation est une ébauche, il aurait dû être réalisé avec les élèves mais le confinement a interrompu le projet. Trois séries de dessins le composent :
– La première rassemble les dessins de personnages articulés et en mouvements dans une composition libre.
– La seconde série contient des têtes de trois quarts dessinées sur un ballon en clair obscur.
– La troisième réunit des dessins aux traits d’encre noire tracés au pinceau ou au kalam – outil de calligraphie arabe en bambou – juxtaposés à des papiers imprimés en noir, découpés et collés. Les impressions sont celles de feuilles d’automne.

L’effet noir et blanc de ces dessins, sur les thèmes de l’arbre et de la maison dans la forêt, suggère l’unité poétique des figures et des décors du théâtre d’ombre asiatique.

aRTI sHOW !

Atelier des ados du mercredi à 16h30 à la Grande serre.

L’atelier de la Grande serre a ouvert cette année. L’objectif est de travailler les arts plastiques en liaison avec l’espace naturel et historique du parc et de la ville, et de mettre en œuvre des techniques et des expérimentations basées sur des matériaux naturels et des êtres vivants.

Ces personnages sont des sculptures en éléments glanés : bois, branches, huitres et pierres, galets, châtaignes, plumes, fleurs et graines d’ail et d’artichauts. Avec un peu de fil électrique ou de fil de fer, du papier, du carton et pas mal de colle. Il fallait que ce soit expressif, solide et que le tout tienne debout tout seul… pas facile mais c’est réussi !

Leurs attitudes gracieuses les rapprochent des personnages en filigrane du Petit cirque d’Alexander Calder. Leur élan est quasiment celui des sculptures classiques de la Grèce antique disposées à l’arrière plan dans l’atelier Mariton. Et quand ils se rencontrent à la Grande serre, leur agitation cinématique frise les mouvements délirants des personnages de Tex Avery.